Crédit bancaire pour l’immobilier

Fixés librement par l’établissement de crédit, les crédits bancaires varient d’une banque à une autre. Ils sont modulables selon votre situation et votre négociation avec votre usurier. Le crédit bancaire est composé de plusieurs données : le capital emprunté, le taux d’intérêt octroyé, la durée du prêt, le montant de la mensualité. (cf partie crédit pour en savoir plus)

Il existe plusieurs types de crédit bancaires:

  • Le prêt amortissable
  • Le prêt in fine
  • Le prêt progressif ou dégressif
  • Le prêt palier
  • Le prêt modulable

Le prêt amortissable

Le prêt amortissable est la forme de crédit la plus populaire. Il s’agit d’une forme de prêt où l’emprunt (capital + intérêt) est remboursé au fur et à mesure, sous la forme de mensualités.

La plupart des prêts amortissables vous permettent de rembourser votre prêt en des mensualités équivalentes (on appelle cela un prêt à échéance constante. En début de remboursement, vous remboursez davantage d’intérêt que de capital, puis le capital devient majoritaire.

Le prêt in fine

Principe

Le prêt in fine consiste à rembourser, durant la durée du prêt, uniquement les intérêts. Vous ne remboursez le capital qu’une fois l’échéance du crédit atteint.
Durant la durée du prêt, vous constituez une épargne. Celle-ci fructifiera durant la durée de l’emprunt tout en étant alimentée par des mensualités régulières. A la fin de l’emprunt, son solde servira à rembourser le capital prêté. Votre établissement de crédit dispose ainsi d’une garantie, en plus de celles habituellement demandée (assurance invalidité-décès, …)
Les caractéristiques de ce prêt sont :

  • Une valeur minimum de 21 500€, et pas de valeur maximum
  • Une période de prêt comprise entre 3 et 15 ans

Avantages et inconvénients du crédit in fine

Le principal avantage du prêt in fine est sur le plan fiscal : vous pouvez déduire les intérêts d’emprunt des revenus locatifs et diminuer son imposition.
L’inconvénient réside en ses taux, relativement élevés par rapports aux autres prêts.

Le prêt progressif ou dégressif

Le prêt progressif est un prêt amortissable, dont les mensualités augmentent à un rythme défini avec votre banquier.
A l’inverse, le prêt dégressif voit ses mensualités diminuer à un rythme régulier défini avec votre banquier.

Conseil

Utilisez le prêt progressif lorsque vous prévoyez une augmentation de vos ressources dans les années à venir. Il vous permettra ainsi de gérer votre crédit immobilier en douceur.

Le prêt à palier, ou prêt lissé

Principe

Le prêt à palier s’adapte à vos remboursements. Si vous avez plusieurs crédits immobiliers, il vous permet de ne reverser qu’une seule même mensualité par mois, en s’adaptant à vos autres mensualités. Il variera ainsi en fonction des autres prêts que vous aurez à rembourser.

Exemple

Monsieur et Madame Dupont on contracté trois prêt :

  • Un prêt à taux zéro de 20 000€ pendant 3 ans ;
  • Un prêt épargne logement de 60 000 pendant 10 ans, à 3% ;
  • Un prêt à pallier de 150 000€ pendant 15 ans, à 6%.

Ayant choisi le prêt à pallier, ils payeront une mensualité constante, qui s’élèvera à :

Année

Prêt à taux zéro

Prêt épargne logement

Prêt pallier

Total mensualité

De la 1ère à la 3ème année

533,33

515

733

1805

De la 4ème à la 10ème année

515

1290

1805

De la 11ème à la 15ème année

1805

1805

Coût total

243 930

Avantages et inconvénients du prêt à palier

Le principal avantage est de regrouper vos mensualités en une mensualité unique, ne variant pas durant toute la durée de votre crédit. Ainsi, vous pouvez avoir recours à plusieurs crédits grâce à cette astuce, alors qu’un plan de financement de crédit classique vous aurait sans doute proposé des mensualités trop élevées en début d’emprunt.
L’inconvénient principal revient au coût du crédit, plus élevé que pour un crédit classique.

Laissez votre avis !

Pour écrire sur ce sujet

Votre couriel ne sera pas publié.


*