Crédit épargne logement : immobilier

Le crédit épargne logement pour investir dans l’immobilier

Il s’agit d’une offre mise en place dans le but d’inciter les particuliers à épargner davantage tout en bénéficiant des avantages offerts par des crédits bonifiés.
En effet, après une phase d’épargne rémunérée, vous bénéficierez d’un crédit immobilier à un taux avantageux. Cet emprunt peut financer l’achat de votre logement sans aucune condition liée à son exploitation. Toutefois, s’il s’agit d’une résidence secondaire, vous ne devez pas avoir un prêt Épargne Logement en cours sur votre résidence principale.

Ce crédit associe deux périodes essentielles :

  • Une période d’épargne : Durant cette période vous procéderez à des versements sur votre CEL ou PEL. Lorsqu’il s’agit d’un PEL, la durée minimale est de 4 ans et elle peut être réduite à 18 mois pour un CEL. Il est nécessaire de respecter ces délais, si vous voulez bénéficier de ce crédit.
  • Une période de crédit : Une fois la période d’épargne écoulée, vous pouvez contracter un crédit bonifié dont les conditions sont fixées au préalable. Le montant à emprunter dépend de vos économies réalisées.

Caractéristiques d’un plan d’épargne logement

Le plan d’épargne logement (PEL) vous permet de réaliser votre projet immobilier en bénéficiant d’un crédit à des taux d’intérêts préférentiels. Mais vous ne pouvez pas en profiter sans avoir réservé des économies à l’avance. En général, sa durée est de 4 ans au minimum, et les versements réguliers peuvent être effectués, soit par mois, trimestre ou semestre. D’autres versements à titre exceptionnel sont également permis mais sans dépasser un certain plafond préalablement déterminé. La rémunération offerte par un PEL demeure intéressante puisqu’il permet la capitalisation des intérêts. Le taux doit être fixé à l’ouverture du plan et il est actuellement de 2.5%. A part la rémunération liée au taux d’intérêt, vous pouvez également bénéficier d’une prime d’État accordée sous certaines conditions.

Caractéristiques d’un compte d’épargne logement ?

Le CEL demeure également un placement favorisé pour les particuliers. Il se caractérise par une plus grande souplesse de retraits et de versements. Vous pouvez donc opérer sur votre compte sans restrictions. Un CEL se distingue également par sa durée courte qui est de 18 mois au minimum. Si vous ouvrez un CEL, vous bénéficierez d’une rémunération de 1,50 % à laquelle s’ajoutera une prime de l’État plafonnée à 1 144 €.

L’ouverture d’un CEL ne nécessite qu’un versement à partir de 300 €, comme pour un PEL les versements sont périodiques et peuvent être mensuels, trimestriels ou semestriels. Ils sont d’un minimum annuel de 75 €.
Le Crédit Épargne logement est donc un produit financier largement promu par les établissements bancaires .Il est généralement accordé à des taux avantageux et est souvent exonéré de certains frais. Son montant dépend de la valeur de vos épargnes, c’est pourquoi, il serait judicieux de penser à économiser plus en vue d’obtenir un prêt conséquent. Les deux possibilités d’épargne offertes, CEL et PEL, offrent des conditions attrayantes pour mener à bout votre projet immobilier.

Laissez votre avis !

Pour écrire sur ce sujet

Votre couriel ne sera pas publié.


*