Le taux variable, ou taux révisable

Le taux révisable varie, modifiant votre crédit immobilier.

Comment marche un crédit à taux variable ?

Le taux variable est révisé périodiquement (en général chaque année) en fonction du taux du marché. Il est indexé sur certains taux du marché financier (généralement Euribor 3 mois ou Euribor 1 an), qui sont les taux auprès desquelles les banques empruntent elles-mêmes.
Remarquez que votre établissement de crédit ajoutera une marge à cet indice de référence, qui ira de 1 à 3% en fonction du risque qu’elle vous associe. (cf : comment négocier son taux d’intérêt ?)
Une hausse des taux variables aura pour conséquence :

  • Une hausse de vos mensualités de remboursement
  • Une hausse de votre durée de remboursement
  • Une hausse de votre durée de remboursement et de vos mensualités de remboursement.

Avantages du taux variable

Le crédit à taux révisable avance de nombreux avantages :

  • Le principal avantage du taux révisable est que son taux de départ est peu élevé (1 à 2 points de moins que le taux fixe pour un même dossier). C’est d’ailleurs sur ce taux de départ que les établissements de crédit communiquent.
  • Vous bénéficiez des baisses de taux du marché
  • Vous avez la possibilité de transformer un taux variable en un taux fixe, à des conditions proches de celles du marché. Il faut néanmoins vérifier que cette clause soit inscrite dans le contrat à l’origine
  • Vous avez la possibilité de rembourser votre crédit par anticipation, et ce sans pénalité.

Inconvénients du taux révisable

Le principal inconvénient est le risque que vous supportez. Le taux risquant d’augmenter, vous êtes fortement exposé à cette hausse, celle-ci se répercutant directement sur le coût de votre crédit.

Les taux variables capés

Afin de vous prémunir contre la variabilité du marché des taux, les banques proposent d’autres types de taux révisables, les taux variables capés.
Il s’agit d’un taux révisable périodiquement, mais ne pouvant dépasser un plafond (appelé cap). Ce cap est fixé lors de la signature du contrat, et représente habituellement le taux de départ auquel on ajoute 1 à 3 point de pourcentage.
Les établissements de crédit peuvent également fixer un taux plancher, applicable pour se prémunir d’une baisse excessive du taux.

L’avantage des taux variables capés est la sécurité qu’ils vous procurent : à mi-chemin entre taux fixe et taux révisable, ils vous offrent à la fois l’espérance d’une baisse de taux à votre avantage tout en vous prémunissant d’une hausse excessive de taux.
L’inconvénient est sont coût, plus élevé que le crédit à taux révisable : en effet, le taux variable capé est supérieur au taux révisable d’un point en moyenne.

Laissez votre avis !

Pour écrire sur ce sujet

Votre couriel ne sera pas publié.


*