Prêt auto pas cher: l’importance du comparatif

Le marché automobile occupe la deuxième place, après l’immobilier, en matière de dépenses familiales. Un crédit auto est indispensable lors de l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion. Et pour le cas du neuf, nombreux sont les moyens de financement. Quelques conseils pour mieux comprendre la diversité des contrats d’assurance disponibles.

Facilement accessibles sur Internet, par un moteur de recherche, les sites comparatifs favorisent la recherche d’une offre pas cher appropriée à votre besoin et votre budget, par leur qualité et la rapidité d’information qu’ils permettent d’obtenir. En général, les comparateurs des banques et organismes de crédit se limitent pratiquement à la publicité de leurs offres sans aborder réellement le cas de la concurrence.

Il convient donc de choisir un comparateur indépendant afin d’obtenir le prêt auto le moins cher, ainsi qu’une information pertinente qui puisse vous permettre par la suite d’obtenir un devis gratuit en fonction de vos besoins spécifiques.
Ainsi, les sites généralistes permettent aux chercheurs de comparer et trier les offres avantageuses ou promotionnelles périodiquement, en demandant à l’intéressé de mentionner le montant, la durée du crédit, l’année et le type de véhicule etc…, pour que celui-ci puisse trouver le prêt auto pas cher qui le couvre de la meilleur façon possible en cas de sinistre.

Prêt auto: le crédit consommation est-il pratique?

Pour l’achat d’une voiture, chaque emprunteur peut opter pour un crédit dédié uniquement à l’achat d’un véhicule, ou choisir parmi les crédits classiques, de type consommations. Pour cela la question: « quel crédit peut-on choisir? » s’avère très importante.

Opter pour l’un où l’autre, dépend d’abord du taux d’intérêt proposé par la banque. Avec l’option du prêt classique, l’emprunteur prend connaissance du coût d’acquisition de son véhicule (taux, montant des mensualités et durée de remboursement), dès la signature du contrat crédit. Par contre, le crédit auto a l’avantage de n’être accordé qu’à partir de la réception du véhicule, en cas de défaut ou vice concernant la voiture, le crédit affecté est annulé par rétroactivité, ainsi que la vente relatif  à ce crédit.

L’importance du taux zéro dans le cas d’un prêt automobile

Opel, Ford et Seat sont les seules enseignes qui ont présenté l’offre du taux zéro, après la levée d’interdiction d’annonce de ce genre de taux nul, par décision légale. Ce genre de proposition peu sembler avantageux et permettre de souscrire un prêt auto pas cher, mais attention, car nombreux sont ceux qui ne savent pas que ce taux de 0 % est nominal seulement, c’est à dire qu’il n’est pas réel. En effet, au vue des frais de dossier et du taux réel qui peut parfois dépasser les taux classiques, il faut se méfier de ce genre d’offre mise en place par les constructeurs dans le cadre de leur politique Marketing.

Négocier son crédit et le prix de son auto

Les taux d’intérêt ont connu une grande remontée de 0,5 %, malgré les 3 points environ perdus entre l’année 2002 et 2005. par conséquent, le crédit automobile représente une lourde charge financière pour les familles, après l’immobilier. Devant cette situation il faut consulter les offres d’au moins trois organismes banquiers, minimiser le taux d’intérêt (négociable, en jouant la concurrence comme moyen de pression) et négocier la durée de son prêt. Sans oublier de négocier aussi, le prix auprès de ces concessionnaires automobiles.

Prêt auto: faire un apport personnel

En général, les établissements permettent un financement complet du montant de l’auto. Par contre, il est préférable que l’emprunteur dispose d’un apport personnel de 10 ou 20 % du montant d’achat, afin d’obtenir un meilleur taux d’intérêt et une durée de remboursement assez réduite.

Laissez votre avis !

Pour écrire sur ce sujet

Votre couriel ne sera pas publié.


*